En novembre

Un belle fin d’année avec deux nouveaux albums en librairie dès le 20 novembre

Après la découverte de Fastermarket, paru en janvier 2014, le style de Jérémy le Corvaisier s'affirme avec Grois Bois.
« UNE TROISIEME CHUTE MORTELLE à GROS BOIS. Un homme âgé de 19 ans a chuté d’un ravin dans la forêt de Gros Bois, samedi 11 juin aux alentours de 3h30. C’est la 3è fois depuis le début de l’année qu’un tel drame se produit dans cette partie de la forêt pourtant réputée difficile d’accès. Suicide, accident ou meurtre ? L’ enquête est en cours... »
Dans GROS BOIS, l’auteur investit des thèmes récurrents du polar américain tel que le trafic, la corruption ou la prostitution. Sur cette base, il explore avec humour, cynisme et désenchantement les moeurs des habitants d’un village isolé. GROS BOIS est aussi un hommage au mythique TWIN PEAKS de David Lynch.

Une affiche "Gros Bois" (29 x 44) est offerte pour l'achat de l'album.
Des marque-pages sont offerts pour tout achat....

Christophe Girard boucle sa trilogie sur la révolte des canuts.
Le linceul du vieux monde, « A l’aube du rêve » est le troisième et dernier tome de cette bande dessinée épique relatant la toute première révolte ouvrière du monde moderne. Cet opus commence au matin du 23 novembre 1831. Après deux jours de furieux combats, les ouvriers, « les canuts », se retrouvent maîtres de la ville de Lyon. Les autorités militaires vaincues ont retraité, les policiers se cachent. Les canuts qui ne voulaient que protéger leur salaire sont à la croisée des chemins : les plus pugnaces veulent monter sur Paris et embraser la France, déposer le roi pour créer une république ou relancer l’empire. Les modérés veulent déposer les armes et renégocier les conditions de travail avec le préfet toujours à Lyon. Les canuts sont divisés. Mais pendant une semaine, ils montreront qu’ils peuvent gérer la ville, prévenir les pillages, préserver l’ordre et nourrir les populations. Le désordre espéré par l’armée n’a pas lieu. A Paris, le gouvernement s’inquiète. Lyon est une ressource économique primordiale pour la France et les milieux d’affaires ne veulent pas de changement. Il faut envoyer l’armée mais n’est-ce pas trop tard ?