Adam Said

adam-said

Adam Said


Les auteurs : Adam Pianko et Daniel Said alias Adam Said
Adam Pianko est né en Russie pendant la guerre, de parents juifs polonais, réfugiés. Il passe son enfance dans un village en Ouganda, avec sa mère, son frère, un oncle et un grand-père. Son père faisait la guerre en Europe. Il arrive en France à l’âge de sept ans. Après une longue carrière dans le commerce de vêtements, il se lance dans l’écriture de romans sur ses ancêtres juifs polonais, de livres et de films sur les escrocs, et dans la réalisation de films documentaires, pour la plupart consacrés aux Maghrébins marseillais, et de fictions dans les cités. Il publie "Le pavé originel" en 2005 (La marinière) qu'il adaptera en 2009 avec Nicolas Wintz au dessin (Delcourt). Après plusieurs courts métrages et documentaires, il tourne avec Daniel Said "Aouine", long métrage récompensé par le Prix Spécial du Jury au Festival International du cinéma méditerranéen, en avril 2016.

Daniel Said est né en 1976 à Nantes, de parents originaires de Grande Comore. Enfant, il écrivait des raps, et à l'école, son banc était souvent inoccupé. En 1994, à 18 ans, il s'inscrit dans une école de comptabilité et dans le même temps, passe ses diplômes d'animateur. Il monte "Cendrier", une pièce de théâtre avec des adolescents, et participe à "Versatile", un groupe de rap lillois. En 2004, il part à Paris, suivre avec Richard Joffe, une formation d'animateur en audiovisuel. En 2005, il arrive à Marseille, où il anime sur Radio Star, une émission quotidienne de Libre antenne. Suivront différents métiers. Il rencontre Adam Pianko en 2010 à La Savine (quartiers nord de Marseille) où il a emménagé. Adam Pianko réalise des improvisations filmées. Cette rencontre donnera naissance au film "Aouine".
Entre 2011-2015 : écriture avec Adam Pianko du roman graphique « Pour maman, mémoires d'un dégun », basé en grande partie sur l'histoire de Daniel Said, d'une série pour la télé : "Balle au Centre", et quelques courts métrages : "Le sac" et "Carmen Tienor de Marseille".


Ouvrage paru aux Enfants Rouges :
Pour maman-Mémoires d'un dégun