Clémentine Pochon

Clementine Pochon


" Après avoir suivi les cours de théâtre de l'Ecole Florent, c'est un crayon à la main que je trouve ma place dans ce monde.
Je dessine depuis que je suis toute petite, mais je ne m'étais jamais imaginée que je puisse en faire mon métier. Et puis le jour où j'ai compris que le dessin et moi étions intimement liés, qu'il était ma vraie manière de parler, j'ai arrêté d'essayer de "bien faire". Les barrières sont tombées. Ce jour-là, j'ai pris les stylos noirs car ils étaient la meilleure façon d'exprimer les émotions que je veux transmettre. Les touches de couleur créées à l'ordinateur sont soigneusement choisies, et j'aime leur donner du sens. Mes influences sont nombreuses et variées, que ce soit des peintres, des illustrateurs BD ou des illustrateurs de livres jeunesse. Depuis longtemps je suis fascinée par le travail d'Edward Munch et Gustave Moreau. Un mélange de beauté, de tristesse, de drame dans leurs oeuvres. Mais Kitty Crowther est celle qui à eu le plus d'impact sur ma façon d'aborder le dessin. Ma rencontre avec son travail est arrivé à un moment charnière, qui m'a permise de trouver une certaine liberté."


Ouvrage paru aux Enfants Rouges :
Luna la nuit