Un lien ci-dessous pour feuilleter tranquillement le nouveau catalogue.
Vous pouvez également le trouver chez votre libraire.

catalogue 2017-site

Mangeur de feu entre de bonnes mains !

Quand un grand chef, Pierre Gagnaire, rencontre un auteur, Gérald Gorridge, amoureux de la soupe Pho !

« Mangeur de feu » est disponible (presque partout) depuis le 19 mai.

Gérald Gorridege avec un amateur de marque : le chef Pierre Gagnaire !

Gérald Gorridege avec un amateur de marque : le chef Pierre Gagnaire !

En 2016, Les Enfants Rouges fêtent leurs 10 ans

Se définissant comme éditeur indépendant, Les Enfants Rouges ont construit depuis dix ans un catalogue marqué par des collections variées.

L’occasion était trop belle de revisiter ce catalogue et de remettre en avant les albums qui ont égréné ces quelques années d’édition.

Des albums d’auteurs qui depuis connaissent d’autres succès, des albums dont les thématiques résonnent encore dans notre actualité « Salt Pit – Prison secrète de la CIA », « La faute à 68’ », « Bello Ciao – G8, Gênes 2001 » ; des albums qui permettent de mettre en lumière la complexité et les dysfonctionnements administratifs « Jean-Eudes », des récits à hauteur d’enfants, parcours parfois difficiles mais poétiques « Sages comme une image », « Le fils de son père » ; des adaptaions littéraires « Il est mort le poète », «  Rashômon » ; des autobiographies aux situations plutôt comiques, d’auteur parti s’installer au Vietnam « Yeü Yeü Saïgon » ou d’un adolescent des années 80 « J’aime pas la musique ».

Dix récits complets que Les Enfants Rouges présentent aujourd’hui au prix de 10 euros.

En librairie à partir du 21 janvier. * (dans la limite des stocks disponibles)

Pour tout achat en ligne d’un album de la collection « 10 euros », une affiche avec 10 dessins inédits offerte !

Cadeau : affiche A3 - 10 dessins inédits

Cadeau : affiche A3 – 10 dessins inédits

affiche 10 ansOK-web

Catalogue à feuilleter ci-dessous.

CATALOGUE OPE 10 ANS

Sorties du 20 août

C’est aujourd’hui que les libraires reçoivent nos nouveautés !!

Nous sommes fiers d’annoncer la parution des premiers albums de deux jeunes auteurs prometteurs :

« De l’autre côté » de Léopold Prudon

« Junior » de J.Personne

Les clés d’Antibes Juan-les-Pins de nouveau disponible

Après quelques mois de rupture de stock, nous avons réimprimé la balade illustrée « Les clés d’Antibes Juan-les-Pins » réalisée par Christophe Girard.

Vous pouvez  passer commande sur notre site, ou vous rendre dans les librairies d’Antibes et Juan-les-Pins.

couv-antibes1ere-site

 

En novembre

Un belle fin d’année avec deux nouveaux albums en librairie dès le 20 novembre

Après la découverte de Fastermarket, paru en janvier 2014, le style de Jérémy le Corvaisier s'affirme avec Grois Bois.
« UNE TROISIEME CHUTE MORTELLE à GROS BOIS. Un homme âgé de 19 ans a chuté d’un ravin dans la forêt de Gros Bois, samedi 11 juin aux alentours de 3h30. C’est la 3è fois depuis le début de l’année qu’un tel drame se produit dans cette partie de la forêt pourtant réputée difficile d’accès. Suicide, accident ou meurtre ? L’ enquête est en cours... »
Dans GROS BOIS, l’auteur investit des thèmes récurrents du polar américain tel que le trafic, la corruption ou la prostitution. Sur cette base, il explore avec humour, cynisme et désenchantement les moeurs des habitants d’un village isolé. GROS BOIS est aussi un hommage au mythique TWIN PEAKS de David Lynch.

Une affiche "Gros Bois" (29 x 44) est offerte pour l'achat de l'album.
Des marque-pages sont offerts pour tout achat....

Christophe Girard boucle sa trilogie sur la révolte des canuts.
Le linceul du vieux monde, « A l’aube du rêve » est le troisième et dernier tome de cette bande dessinée épique relatant la toute première révolte ouvrière du monde moderne. Cet opus commence au matin du 23 novembre 1831. Après deux jours de furieux combats, les ouvriers, « les canuts », se retrouvent maîtres de la ville de Lyon. Les autorités militaires vaincues ont retraité, les policiers se cachent. Les canuts qui ne voulaient que protéger leur salaire sont à la croisée des chemins : les plus pugnaces veulent monter sur Paris et embraser la France, déposer le roi pour créer une république ou relancer l’empire. Les modérés veulent déposer les armes et renégocier les conditions de travail avec le préfet toujours à Lyon. Les canuts sont divisés. Mais pendant une semaine, ils montreront qu’ils peuvent gérer la ville, prévenir les pillages, préserver l’ordre et nourrir les populations. Le désordre espéré par l’armée n’a pas lieu. A Paris, le gouvernement s’inquiète. Lyon est une ressource économique primordiale pour la France et les milieux d’affaires ne veulent pas de changement. Il faut envoyer l’armée mais n’est-ce pas trop tard ?