Virginia Hill, journal d'une affranchie

mkdeville - Christophe Girard



Pagination > 224 pages
Format fermé > 17 X 24
Impression intérieur > bichromie
Papier intérieur > munken print 150 g
Impression couverture > quadrichromie
Papier couverture > Rives Tradition 320g
Pelliculage couverture > mat
Façonnage > broché, cousu, collé
Sortie > 15 février 2018
ISBN > 978-2-35419-099-6
Prix > 21,50

Convoquée en 1951 par la commission du sénateur Kefauver, Virginia Hill arrive sous les flashs des photographes et les caméras de télévision. Une vraie star.

Le "show" démarre et Virginia qui a toujours voulu être une actrice ne boude pas son plaisir. Loin des clichés habituels de mafieux à tête de tueurs, l'Amérique médusée, découvre une charmante et pulpeuse jeune femme qui sera instantanément surnommée par la presse :

"La reine des truands".

Son témoignage à l'audience vise à établir l'origine présumée douteuse de ses importants revenus, mais la commission veut surtout la faire "balancer" ses relations amicales.

Et quelles relations ! Tout le gratin de la pègre.

Joe Epstein, Joe Adonis, Meyer Lansky, Franck Costello, Johnny Roselli et bien sûr le tueur vedette de la Murder inc, Benjamin "Bugsy" Siegel.
Elle les connaît tous, elle a été la maîtresse de la plupart d'entre eux, et fait unique pour une femme, elle a participé activement à leurs affaires. Blanchiment d'argent, trafic de drogue.

Pleine d'assurance et de morgue, elle s'installe pour son témoignage, mais elle n’a rien vu, rien entendu.

Quand les gars parlaient business ? elle allait lire un magazine.
On lui donnait beaucoup d’argent ? Des donations.
Elle gagne toujours aux courses ? La chance !

Elle fanfaronne, mais elle sait qu'elle a plus à craindre de ses amis que de la justice si elle ne met pas en pratique la règle n°1 des affranchis :

SE TAIRE...

Lire un extrait ci-dessous.


Votre panier :

Votre panier est vide !

Revue de presse et interview