Le linceul du vieux monde

Christophe Girard



Pagination > 96 pages
Format fermé > 22 cm x 29 cm
Impression intérieur > n&b
Papier intérieur > arcoset 150g
Impression couverture > quadrichromie
Papier couverture > Rives tradition 300 g
Pelliculage couverture > vernis mat
Façonnage > broché
Sortie > février 2013
ISBN > 978-2-35419-059-0
Prix > 15 euros

Livre 1/3 La révolte des canuts

1 - 22 novembre 1831, les prémisses de la révolte

A Lyon, l'industrie dominante est le tissage de la soie, un produit de luxe qui assure les 2/3 des exportations françaises et 90% de la production mondiale. Les ouvriers de la soie qu'on appelle " canuts " sont exploités de telle manière que même certains affairistes sont choqués par les conditions de travail abominables des canuts. Les 15 heures de travail journalier leur assurent à peine de quoi survivre. Mais la loi du profit est supérieure et sous prétexte d'une concurrence chinoise à peine émergeante, le patronat « les fabricants » décident en novembre 1831 de baisser les salaires.
Le 21 novembre, les canuts cessent le travail et descendent dans la rue manifester pacifiquement. La garde nationale, milice tenue par les fabricants, tire sur la foule. C'est le début de l'émeute puis de la révolution. Après 3 jours de combats et plus de 600 morts, les canuts sont maîtres de la ville. Que vont-ils faire du pouvoir ?
C'est une histoire pleine de peine, de haine et de sang, traîtée pratiquement heure par heure, à l'origine des mouvements ouvriers : syndicats, mutuelles, caisses de secours, anarchisme et communisme. Karl Marx, fortement impressionné par cette révolte, rejoint les communistes à Paris en 1847 et écrit le manifeste du parti communisme en 1848.

L'album est préfacé par David Kimelfeld , maire du 4ème arrondissement de Lyon et Jean Truc, adjoint au patrimoine de Lyon.




Pagination > 96 pages
Format fermé > 22 cm x 29 cm
Impression intérieur > n&b
Papier intérieur > arcoset 140g
Impression couverture > quadrichromie
Papier couverture > Rives tradition 300 g
Pelliculage couverture > vernis mat
Façonnage > broché
Sortie > août 2013
ISBN > 978-2-35419-061-3
Prix > 15 euros

Livre 2/3 La révolte des canuts

La déroute

A Lyon, le 21 novembre 1831, une manifestation pacifique pour une augmentation des rétributions des ouvriers de la soie, les canuts, est accueillie par les tirs de la garde nationale au service des notables. Trois morts et une dizaine de blessés suffisent à enflammer la colline de la Croix-Rousse bientôt suivie par toutes les communes voisines. A la nuit tombée, la lutte s'interrompt. Le calme relatif permet aux deux camps de ramasser les morts et blessés, d'échanger des prisonniers et surtout préparer les combats du lendemain.

Le deuxième tome reprend le cours de l‘histoire à la première heure du 22 novembre 1831. Les combats sont acharnés et sans pitié. Les amis d’hier s’entretuent par idéologie ou malchance. Les tentatives de récupération par les républicains échouent dans la fureur des fusillades. Des femmes attaquent un fort à main nues, des enfants coupent les jarrets des soldats, des deux côtés des exécutions, des lynchages sommaires… Encerclée, démoralisée et exsangue, l’armée décide de se retirer de la ville dans la nuit du 22 au 23 novembre. La retraite se transforme rapidement en déroute sanglante. Au matin, les canuts sont maîtres de la ville mais personne n’était préparé à cela...
La révolte des canuts est un événement historique fondateur de notre société contemporaine. C’est l’histoire de tout un peuple : ouvriers, bourgeois, politiciens ou soldats. Son thème universel aurait pu se dérouler à n’importe quel endroit de la planète. Tous les personnages cités sont sortis des archives, mémoires, rapports, articles et thèses écrits sur cette révolte.

" Nous pauvres canuts,
Sans draps on nous enterre.
Nous sommes les Canuts
Nous allons tout nus.
Mais notre règne arrivera
Quand votre règne finira."

Aristide Bruant




Pagination > 96 pages
Format fermé > 22 cm x 29 cm
Impression intérieur > n&b
Papier intérieur > arcoset 150g
Impression couverture > quadrichromie
Papier couverture > Rives tradition 300 g
Pelliculage couverture > vernis mat
Façonnage > broché
Sortie > novembre 2014
ISBN > 978-2-35419-066-8
Prix > 15 euros

Livre 3/3 La révolte des canuts

A l'aube du rêve

Le linceul du vieux monde, " à l'aude du rêve " est le troisième et dernier tome de cette bande dessinée épique relatant la toute première révolte ouvrière du monde moderne.

Cet opus commence au matin du 23 novembre 1831. Après deux jours de furieux combats, les ouvriers, « les canuts », se retrouvent maîtres de la ville de Lyon. Les autorités militaires vaincues ont retraité, les policiers se cachent. Les canuts qui ne voulaient que protéger leur salaire sont à la croisée des chemins : les plus pugnaces veulent monter sur Paris et embraser la France, déposer le roi pour créer une république ou relancer l’empire. Les modérés veulent déposer les armes et renégocier les conditions de travail avec le préfet toujours à Lyon. Les canuts sont divisés. Mais pendant une semaine, ils montreront qu’ils peuvent gérer la ville, prévenir les pillages, préserver l’ordre et nourrir les populations. Le désordre espéré par l’armée n’a pas lieu. A Paris, le gouvernement s’inquiète. Lyon est une ressource économique primordiale pour la France et les milieux d’affaires ne veulent pas de changement. Il faut envoyer l’armée mais n’est-ce pas trop tard ? Les nouvelles idées n’ont-elles déjà pas germé ? La première révolte des canuts est l’origine de tous les mouvements ouvriers, de toutes les utopies de gauche. Karl Marx écrira sa première thèse à propos de cette révolte. Les canuts créeront les syndicats, les mutuelles, les coopératives. Ils sont l’aube du socialisme, du communisme et de l’anarchie.
Novembre 1831 est une période méconnue mais essentielle à la compréhension de notre monde contemporain. Le troisième album sortira au mois de novembre 2014, durant le festival de la soie à Lyon, événement festif, économique important et symbolique pour la ville… 183 ans après la révolte.


Revue de presse

Didier QUELLA-GUYOT sur le site L@BD
Un article sur le blog Haut et fort
Culture Box
Le blog Nice matin

Page dans l'Humanité juin 2015 - Article écrit par Pierre Serna, historien.
Critique dans DBD n° 70 par Frederic Bosser
Article paru dans le mag LYON PLUS
Thierry Lemaire Dans Zoo