Survy - Banlieue blues

Edimo - Nadège Guilloud-Bazin

 

 

couv survy-1



Pagination > 112 pages
Format fermé > 17 X 24
Impression intérieur > noir, blanc, lavis gris
Papier intérieur > offset 150 g
Impression couverture > bichromie
Papier couverture > carte 300 g
Pelliculage couverture > mat
Façonnage > broché avec rabats
Sortie > 5 novembre 2015
ISBN > 978-2-35419-079-8
Prix > 16,5 euros

Survy, banlieue sordide comme il y en a trop. Et comme trop souvent, un caïd manipulateur, Omar, enrôle de petits groupes d’adolescents en échec scolaire dans des trafics et les plonge petit à petit dans la violence et la criminalité. Les jeunes en tirent un sentiment de fierté qu’il est très difficile de contrecarrer. Inutile d’attendre des pouvoirs publics qu’ils interviennent : Survy ne représente qu’une cité parmi tant d’autres en France. Les moyens sont insuffisants et l’infiltration reste extrêmement difficile pour la police spécialisée.
Les institutions de quartier et les jeunes entretiennent des rapports de méfiance, tant le rôle de ces éducateurs est mal défini.
Alors Marianne ROLAND, Leïla MOKHEDEM, Boubacar SANKHARE, chacun avec ses références culturelles, s’interrogent sur l’option à prendre : faut-il laisser faire le caïd ? Faut-il partir ? Mais pour aller où ? Faut-il résister ? Mais comment ?
C’est dans ce contexte que Abdelaziz Zitouni, président-fondateur de l’association « Le Monde de l’Internet », homme respecté pour son intégrité et son travail social dans la cité, œuvre en faveur de l’échange, l’entraide et le soutien social grâce à quelques bénévoles issus de la cité. Son combat s’oppose à celui d’Omar, qui voit d’un très mauvais œil, cette alternative à son « organisation ».


Dans les médias

biblioteca décembre 2015