Sages comme une image

Théa Rojzman



Pagination > 104 pages
Format fermé > 17 X 24
Impression intérieur > quadrichromie
Papier intérieur > print speed 135 g
Impression couverture > quadrichromie
Papier couverture > carte 275 g
Pelliculage couverture > mat
Façonnage > broché avec rabats
Sortie > janvier 2010
ISBN > 978-2-35419-031-6
Prix 10 ans > 10 euros

" Et si on tuait tout le monde à la mitraillette ? " dit Jordan à son petit frère Dion. Deux enfants, blessés par la vie, se retrouvent placés en foyer parce que leur mère s'est pendue et que leur père " est parti avec une pute ". Cela pourrait être terrible, mais dans la tête des deux garçons naissent des histoires extraordinaires qui leur permettent de transformer un peu le monde...

lls inventent un langage imaginaire « la langue de K » pour se les raconter et rient un peu quand tout cela effraie les autres enfants ou les adultes qui les ont pris en charge. Auront-ils envie de s’enfuir jusqu’à mourir ? Vont-ils rencontrer des personnes leur donnant envie de revenir à la réalité ? Où les conduira leur amour fusionnel et leur capacité à transformer la vie ?
Entre imaginaire et réel, en tension entre la vie et la mort, l’amour et la haine des autres, Sages comme une image raconte la souffrance mais aussi la créativité qui fuit ou sublime un monde au premier degré. Il raconte aussi que même si les enfants ne sont pas épargnés par la folie des adultes, abîmés souvent, leur force et leur propre folie, encore innocente, peuvent trouver un sens et de l’amour sur une Terre parfois hostile. Un livre « tâché » de mondes graphiques, drôle parfois, tendre et dur à la fois.


Revue de presse et interview