En 2016, Les Enfants Rouges ont fêté leurs 10 ans

Se définissant comme éditeur indépendant, Les Enfants Rouges ont construit depuis plus de dix ans un catalogue marqué par des collections variées.

L’occasion était trop belle de revisiter ce catalogue et de remettre en avant les albums qui ont égréné ces quelques années d’édition.

Des albums d’auteurs qui depuis connaissent d’autres succès, des albums dont les thématiques résonnent encore dans notre actualité « Salt Pit – Prison secrète de la CIA », « La faute à 68’ », « Bello Ciao – G8, Gênes 2001 » ; des albums qui permettent de mettre en lumière la complexité et les dysfonctionnements administratifs « Jean-Eudes », des récits à hauteur d’enfants, parcours parfois difficiles mais poétiques « Sages comme une image », « Le fils de son père » ; des adaptaions littéraires « Il est mort le poète », «  Rashômon » ; des autobiographies aux situations plutôt comiques, d’auteur parti s’installer au Vietnam « Yeü Yeü Saïgon » ou d’un adolescent des années 80 « J’aime pas la musique ».

Dix récits complets que Les Enfants Rouges présentent au prix de 10 euros.

(dans la limite des stocks disponibles)

 

Tags: No tags

Comments are closed.